Nous suivre

Partager sur

Aménager une salle à manger : les 6 règles à connaître


Publié le 16 janvier 2020

Qu'elle soit ouverte sur la cuisine, communicante avec le salon ou isolée, la salle à manger est à aménager et à décorer avec précaution. Côté Maison vous dévoile les 6 règles à connaître pour une salle à manger au top ! 

 

1.Faire de la salle à manger un vrai lieu de vie

 

La salle à manger ou le coin repas doit être centré sur la vie de ses habitants. L'angoisse, c'est d'avoir un espace mort, où il ne se passe rien. Pour éviter cela, on donne une seconde utilité à la table de la salle à manger. Par exemple, s'il y a des enfants dans la maison, on place la table au milieu de la pièce pour créer un lieu pour les devoirs ou les coloriages.   

La clé d'une salle à manger pleine de vie, c'est aussi son dynamisme. La table et les chaises créent le rythme. Diversifiez les assises, par exemple, placez un fauteuil assez confortable à côté d'une chaise un peu plus rigide. Le repas sera ainsi plus dynamique et convivial. La mobilité des convives et du mobilier apportent pep et bonne humeur autour de la table.  

 

 

2. Bien positionner le coin salle à manger

 

La principale qualité de la salle à manger ou du coin repas est d'être pratique au quotidien. Entre la salle à manger et la cuisine, prévoyez un chemin facile pour les nombreuses allées et venues. De même, ne négligez pas le périmètre nécessaire aux chaises afin de permettre à chacun d'être à l'aise. L'espace autour de la table est également primordial pour avoir une bonne circulation. 

 

Selon les envies et la disposition des pièces, la salle à manger peut être ouverte sur la cuisine. Ouvrir l'espace permet une plus grande fluidité et dégage l'accès vers la cuisine. Avant de faire votre choix, mettez à plat les inconvénients et avantages de chaque configuration. Si elle est tendance, la cuisine ouverte ne convient pour autant pas à tous. 

 

 

3. Délimiter l'espace salon du coin repas

 

Si salon et salle à manger partagent la même pièce, délimitez leurs activités bien distinctement. Pour cela, jouez avec la lumière. Contrairement aux idées reçues, la table ne se place pas toujours dans la partie lumineuse de la pièce. Elle peut être installée dans un renfoncement pour privilégier la lumière au niveau du canapé. Une façon originale de créer aussi un coin cosy pour les repas en famille ou entre amis.  

Autres astuces : les rangements, un cadre imposant derrière la table, une suspension ou les couleurs. Autant d'idées qui rivalisent pour séparer espace salon et salle à manger.  

 

 

4. Choisir une table adaptée qu'on aime

 

On veut tous pouvoir recevoir sans avoir une grande table ! La table est ainsi le plus souvent évolutive pour passer de quatre, à huit ou douze convives. La forme entre aussi en jeu en fonction des besoins de la maison. Rectangulaires ou ovales pour les plus classiques, rondes ou carrées pour les plus modernes. Chacune a ses caractéristiques. Si vous n'avez pas beaucoup d'espace, une table ronde ou ovale avec ses rallonges permet d'être nombreux tout en ayant une bonne circulation. Elles offrent aussi une certaine convivialité et sont plus malléables pour ajouter un invité de dernière minute. 

 

Le matériau de la table est à déterminer selon les habitants de la maison. Avec des enfants, la table doit être robuste, en bois ou en contre-plaqué par exemple. En solo, le choix se fait suivant les activités pratiquées : manger, travailler, etc. La plupart du temps, privilégiez une table facile d'entretien. Le plateau en verre peut être proscrit si vous êtes un maniaque de la trace de doigt... Dans tous les cas, méfiez-vous du bazar au quotidien qui grignote de la place. Une grande table vide ne le reste pas souvent.  

 

5. Miser sur des rangements sympas pour la salle à manger

 

Un temps boudé, les bahuts de salle à manger retrouvent leur popularité et se déclinent désormais dans des styles divers et variés. Pratique, ce meuble bas cache beaucoup d'espace sans alourdir la déco. Pour le style, préférez un élément avec du caractère au lieu de vous éparpiller. On n'a pas besoin de beaucoup de choses autour de la table. Les meubles sont surtout prétextes à poser des objets, des lampes par exemple. On retrouve davantage les rangements dans la cuisine, centralisés, proches du lave-vaisselle ou de l'évier.

Néanmoins, si vous avez de la place ou pas assez de rangements dans la cuisine, décentralisez une partie de la vaisselle dans le coin salle à manger. Les grands vaisseliers sont en vogue, dans un esprit brocante ou plutôt industriel. Ils affirment l'ambiance de la pièce.  

 

 

6. Créer une pièce où l'on se sent bien pour le repas

 

Lieu de partage en famille et entre amis, la salle à manger est chargée de bons souvenirs. Pour que vos invités passent un moment agréable, personnalisez cet espace sans trop le charger. Optez pour des couleurs douces ou des touches osées et gourmandes.  

La lumière de la salle à manger est aussi à soigner. Si c'est un éclairage seul, la lumière doit pouvoir être adaptée à différentes activités grâce à un variateur. Le luminaire doit aussi être assez bas pour ne pas éblouir les personnes autour de la table. Pour une ambiance douce, multipliez les sources de lumière avec des lampes à poser ou des appliques. Et pour des dîners cosy, parsemez des bougies sur la table.

 

 

UTILES !!! 

Les espaces et mesures à connaître pour la salle à manger

- Autour de la table, comptez minimum 45 cm pour s'asseoir et 120 cm pour le recul des sièges sans passage derrière, 150 cm avec un passage possible.  

- Pour la table, si un pied se trouve à l'emplacement des jambes, prévoir 30 cm de retrait par rapport au bord du plateau.  

- Une table de 70 cm permet de poser deux couverts face à face sans plat au centre. Entre 85 et 90 cm (taille moyenne) on peut placer des plats au centre et au-delà, entre 100 et 110 cm, un chemin de table.  

- Pour chaque personne, comptez 60 cm de largeur minimum sur la table. 

Article de Mathilde Dugueyt, publié pour CotéMaison  Publié le 07/01/2020

Se connecter